BONJOUR A CHACUNE ET CHACUN

La position assise du Bouddha,

Dhyana, Zazen, Veksido.

« Le Dharma se révèle

dans l’authenticité

de la quête sincère… »

Bienvenue sur le site des Centres Zen de l’école Vekigo.

La pratique de la position assise de profonde attention créée par Siddhartta Gautama est l’âme de l’Enseignement transmis par Monto de Paco* (Taïsan ou Montagne de Paix) dans les Centres ou dôjô Zen.

Issu de l’Expérience directe du Nirvana, du Satori et de leurs applications dans la vie quotidienne occidentale, l’Enseignement ici proposé est concret et à la portée de tous.

La lignée de cet Enseignement appelé Zen Vekigo (prononcer vékidjo) passe par les Transmetteurs du Bouddhisme Boddhidharma, Houeï-Neng, Dôgen, Deshimaru, de la lignée du Zen Sôtô. Cette forme de Zen Vekigo, très épurée, est adaptée à notre mode de vie.

Simplicité,

Humilité,

Cohérence.

Afin de ne pas perdre de temps et de trouver ce qu’il convient pour les Chercheurs, nous différencions l’Enseignement, le Dharma complet, via le Zen Vekigo, de la pratique de toutes les bases au cours des séances appelées  » Véko « , dirigées par des Chercheurs Résolus, accompagnant les Pratiquants mais n’ayant pas réalisé les Expériences totalement.

Voici la liste des Centres :

Les retraites s’effectuent sous la direction du Transmetteur Monto de Paco. Les sessions sous la direction des Résolus : Luma Kompato, Radiko de la Vekigo.

Vidéo : comment préparer et édifier la position assise du Bouddha (Veksido, Zazen, C’han, Dhyana) : https://www.youtube.com/watch?v=X7oFLF9X12U

Vidéo : Une spiritualité concrète et actuelle Vekigo Zen

Pour le matériel des différents enseignements et les ouvrages**, aller sur la boutique : boutique.bambukoro.org/ , pour les vêtements contacter votre enseignant(e).

Site internet du Zen Vekigo

Bien cordialement.

Monto de Paco*, Eterna Lojaleco (transmetteur du Zen Vekigo)

* Pratiquant la position assise du Bouddha depuis 1978, D. Lazennec commence à étudier profondément en 1983. Il est nommé moine Zen Soto en 1985 sous le nom de Taïsan, Montagne de Paix, Bodhisattva en 1989 sous le nom d’Eikyu Chu (Loyauté éternelle).
Après les expériences du Nirvana et du Satori à 35 ans, il reçoit la Transmisson (Shiho) du Zen Sôtô en août 1991.
Depuis il transmet la Voie du Bouddha en Europe et est basé au Centre Zen « Suverena Paco » (Paix Suprême) à Echassières et a écrit seize ouvrages.

** Au Cœur de la Vie,

Présent d’Orient,

La Sagesse de l’Âme,

Le Lait et le Miel,

Le Siège de Diamant,

Le chemin des stances,

Les 12 fleurs de la Montagne de Paix,

Le Parfum du Lotus,

La Porte, la Serrure et la Clef

2 réflexions au sujet de « BONJOUR A CHACUNE ET CHACUN »

  1. Je vous remercie d’avoir publié le film sur la vie de maître Dôgen. Depuis quelques mois j’ai négligé ma propre pratique, je désespère parfois de trouver mon maître. Grâce à ce film, j’y retrouve un sens. Je me rend compte que maître Dôgen a connu les mêmes doutes, mais surtout qu’il faut que je dépasse de nombreux préjugés (ce que nous enseigne le maitre des cuisines). Je pense notamment à l’école du Zen Soto, au centre à Paris, où l’on peut boire de l’alcool après avoir méditer. D’autre part je suis sceptique quand au fait qu’il faille payer d’entrée de jeu. Enfin il me semble que cette école pratique le végétarisme. Or nous savons que c’est sur ce point que la communauté du Bouddha fut divisée par Devadatta. Pourtant j’ai toujours ressenti un grand respect pour les moines de cette école, comme celle du zen vietnamien ( pour laquelle j’ai grosso modo les mêmes doutes). Pourtant, il y a quand même une transmission du Dharma, ce film en est une des preuves. C’est surtout le dernier point (le végétarisme) qui me turlupine le plus… Le Bouddha ayant « insisté ». Je sais que dans le zen il ne faut pas poser de questions, il faut trouver les réponses par soi-même. Si vous jugez utile néanmoins de m’éclairer sur mes doutes, j’en serais très contente également, car du coup, je pratique beaucoup la méditation toute seule, et je n’ose plus aller nulle part.

    1. Bonjour Madame Hanna Danysz 🙂
      Concernant le végétarisme, tout est inter-dépendant et inter-agissant, inter-existant. Qu’en est-il de la sensibilité des plantes ? Qu’en est-il de la mémoire de l’eau, de la mémoire cellulaire ?
      Tout se transforme sans cesse. Toutefois, nous considérons que plus les êtres sont complexes, ils sont dits « évolués » et doués de niveaux de consciences, de sensibilité.
      Au Cœur de la Vie, toutes les existences y ont leur Source et leur vie, de l’atome qui les composent à leur être entier.
      Considérant que pour les Étudiants des Enseignements des êtres Éveillés, moins ils seront « chargés » d’informations, plus ils seront « libres » des processus mentaux qui vont avec et qui s’écoulent devant la Conscience verticale et vaste. Autrement dit, assis dans la position de l’Éveil, les conditions seront plus propices à l’Expérience du Nirvana. Expérience à laquelle l’Étudiant verra s’ajouter la réalisation des grands principes et lois (le Satori).
      Lorsqu’une personne sert à manger des animaux avec son cœur, son amitié, accepter cette nourriture en l’emportant dans notre propre processus d’Évolution avec un immense respect pour l’animal, avec cet esprit d’inter-dépendance, nous libérons l’animal qui devient nous… sans couper le lien avec l’humain qui l’a cuisiné… Ce lien servira peut-être à échanger avec cet humain pour qu’il se dirige vers cette Évolution… Peut-être.
      Chère Madame, portez-vous bien. Avec mon estime profonde. Monto de Paco

Répondre à Daniel Lazennec Annuler la réponse